Philadelphie, ou Phily pour les intimes...

Publié le par Caro

Tout d'abord, un peu de géographie...
Phily est située sur la côte Est des States. Entre New York et Whasington, elle se trouve à l'Ouest de l'Etat de la Pennsylvanie et à la frontière du New Jersey.

Et un peu d'histoire...

Avant l'arrivée des Européens dans la région, la ville amérindienne de Shackamaxon, habitée par la tribu des Lenapes, était située à l'emplacement actuel du quartier de Germantown. La ville coloniale est fondée en 1681 par William Penn, un colon britannique qui fait partie du groupe religieux des Quakers. À 38 ans, William quitte à jamais l'Angleterre. Le roi, Charles II, vient de lui donner le territoire de la future Pennsylvanie, pour solde d'une vieille dette de la couronne envers son père.
La ville est une "ville nouvelle", avec beaucoup de parcs et de rues tirées au cordeau. William Penn lui donne une architecture inspirée de Londres et des institutions qui réinventent la démocratie. La ville est aussi un centre pour les avis utopiques et reflète la pensée du temps ; Penn, Quaker dévoué, désire fonder une ville avec des lois plus humaines que les lois d’Angleterre en créant une atmosphère de paix et de liberté pour les habitants. Le nom de la ville, emprunté au grec Φιλαδέλφια, reflète cet espoir.Les premiers colons de la ville sont pour la plupart des Anglais et d'autres gens venant des Îles Britanniques, mais des immigrés hollandais, allemands et huguenots y arrivent rapidement, attirés par la liberté religieuse régnant à Philadelphie. Beaucoup de révolutionnaires avant et pendant la Guerre d'Indépendance des États-Unis vivent ou viennent dans la ville, notamment Benjamin Franklin. Dès 1743, il y fonde la société américaine de philosophie. Philadelphie est l'une des villes par lesquelles se diffusent les idées des Lumières : en 1765 s'ouvre une école de médecine et l'année suivante un théâtre permanent. En 1774, le premier Congrès continental est accueilli à Philadelphie. Pendant que Washington D.C. est en travaux, Philadelphie tient le rang de capitale de 1790 à 1800 des jeunes États-Unis d'Amérique.

Ce qu'il faut retenir, pour les feignants, c'est que Philadelphie a été la première capitale des Etats Unis d'Amérique, et qu'elle a des influences européennes très prononcées.

Je ne savais pas à quoi m'attendre pantoute, c'est vrai que quand on parle d'aller aux States, on pense toute de suite à NY, Boston, et à la côte Ouest.
Et bien j'ai passé deux journées géniales! La ville est je trouve très bien organisée, comptant de nombreux quartiers qui ont chacun leur propre identité. La plupart correspondent aux anciens villages ou villes qui composaient le comté de Philadelphie avant leur annexion par la ville.
L'histoire et les influences sont très présentes dans l'architecture, on se croirait plus en banlieue de Londres qu'aux Etats Unis. Les bâtiments sont un mélange de maisons en briques rouges, de quelques buildings dans le centre ville, de petites maisons au style victorien, de monument d'inspiration grecque...
La ville est entourée de deux fleuves, ce qui donne une impression d'aération, de liberté.

Voila mes incontournables, parmis mes visites de ces deux jours :

  • Partir du Musée des Arts (où l'on peut admirer la statue dédiée à Rocky, étant donné que c'est ici qu'il fait son yogging dans son premier film... je n'ai plus d'excuses pour ne pas le voir maintenant!) et descendre en direction du City Hall (Hôtel de Ville) en empruntant l'avenue qui a été inspiré de nos Champs Elysées. La vue est très belle et l'arrivée près de la mairie embellie par de magnifiques fontaines.














  • Passer des quartier calmes et bourgeois de l'est de la ville, traverser le Downtown et arriver dans les quartiers beaucoup plus populaires, ou se côtoient des populations de tous horizons
  • Faire du magasinage sur Market St ou Walnut St (mais j'ai été sage, je n'ai rien acheté, même pas un souvenir)

  • Flanner dans les rues et admirer les peintures murales et trompe l'oeil, qui comme à Montréal, sont très présents et trés réussis.

  • En cas de pluie, pas de problèmes, le quartier historique pourra vous faire revivre la mise en place de la Constitution des Etats Unis d'Amérique, avec de nombreux musées, installés dans de vieux bâtiments.


  • Continuer à l'est de la vielle ville et admirer les bateaux sur le fleuve, en redescendant jusqu'à South St.
  • Et surtout, ne pas oublier de se détendre! Car si Phila est une grande ville, tout paraît plus cool, plus relax... il y a de nombreux parcs, dans le centre et dans chaque quartier, des terrasses (ce qui est rare en amérique du nord!) etc...


En même temps, quand on voit l'emblème de la ville, on ne peut que l'aimer...


Enfin, last but not least, ces deux jours n'auraient pas été aussi cool (n'auraient pas été du tout d'ailleurs) sans mes hôtes et guides, Anne et Julien. Merci encore de m'avoir si gentillement accueillie, hébergée et conseillée pour la visite de la ville! Je suis ravie de vous avoir rencontrés, à très bientôt j'éspère et bonne continuation dans la belle Philadelphie!


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
c'est avec GRAND plaisir que je vous relate tout ca, ca va me faire bizarre de terminer ce blog! Merci pour vos commentaires et emails, grosses bises et a dans ... 9 jours!Oh my goooooooooooooood
Répondre
B
Merci de nous faire partager tout ca, c'est magnifique! Et même les artciles "historiques" sont les bienvennus! J'ai compté ce matin, dans 9 jours tu seras là, wouhou! Profites bien de ces derniers jours. Gros bizoo
Répondre
A
29 mai 2007A ce rythme tu vas pouvoir nous faire un guide touristique du genre "lonely planet " ou plutôt la "frenchy wander around the world" a quand la cordillère des Andes, l'Hymalaya ou le Killimandjaro ? (propositions de lieux en référence aux Sommets littéraires atteints par tes carnets de voyages!) . Bon dis nous ou on peux t'appeler pour voir comment on t'accueille à ta re-descente sur terre française!Bisous Aline
Répondre
C
Ben ma belle t'en aura vecu des choses !! Pour ma part j'ai fait local puisque j'ai enfin decouvert PARIIIIS (est magique) il aura fallu que je vienne au Canada pour aller decouvrir notre capitale (but but, you are french and you have never been to Paris ??). Sinon c'est retour la realite Torontoise, je te souhaite un bon retour et KEEEEPP IN TOUCH ! Je me rappelerai toujours de ton cocktail salé la miss. Gors bisous et a tres vite!
Répondre
M
Oh ça donne envie d'y aller tout ça !
Répondre